PUBLICITÉ

 

Politique. Ils ont étés nommés ministres et ont quitté ce week-end leurs fonctions municipales. Manuel Valls et François Lamy cèdent leurs sièges à leurs premiers adjoints. Francis Chouat et Claire Robillard deviennent respectivement, maires d’Evry et de Palaiseau.

  • Photo : Claire Robillard et son prédécesseur, le nouveau ministre de la Ville, François Lamy. (© DM/EI)

Claire Robillard succède à François Lamy

Un jour « un peu particulier » pour François Lamy. Onze ans après son élection à la tête de la commune, sous-préfecture de l’Essonne, le nouveau ministre de la Ville passe le témoin à sa première adjointe. « Ce n’est pas une maire de substitution », déclare François Lamy, qui tournait samedi midi, une nouvelle page de sa vie politique. Une succession préparée depuis plus de trois ans, entre la nouvelle maire de Palaiseau et son prédécesseur.  « Nous avons eu le temps de voir ensemble les dossiers », explique François Lamy, qui considère que « certains ne savent pas arrêter, et chutent ».

Malgré ses nouvelles fonctions, le ministre n’entend pas changer ses habitudes à Palaiseau : « Je continuerai à y vivre. Ça fait trente ans que je le fais, je ne vois pas pourquoi ça changerait. » Une ville dont François Lamy considère qu’elle est « à l’image de ce qu’une ville doit-être », mixte, ouverte et accueillante.

Sa nouvelle fonction, Claire Robillard la vie comme « une fierté, car il n’y a que 13,8% des maires qui sont des femmes ». Un clin d’œil face au travail qu’entreprend la nouvelle majorité présidentielle, avec la création du ministère du Droit des femmes et la parité au gouvernement.

Francis Chouat prend la place de Manuel Valls

  • Photo : Manuel Valls et son successeur à la mairie d’Évry, Francis Chouat. (© AD/EI)

Ils étaient nombreux, dimanche matin en mairie d’Evry, pour un conseil municipal extraordinaire et l’élection du nouveau maire. Dans le public, un ministre, François Lamy, un ancien ministre de l’Intérieur, Daniel Vaillant, ou encore un ancien Premier ministre. « Lionel Jospin m’a non seulement encouragé » mais aussi « facilité le chemin politique qui n’est pas facile », déclare en introduction de son intervention, celui qui n’est dorénavant qu’un simple conseiller municipal d’Évry.

Manuel Valls cède ainsi sa place à son premier adjoint Francis Chouat. « Jeune, au lycée Charlemagne, il était mon pion. Il essayait déjà de me surveiller », glisse le ministre de l’Intérieur à son successeur à la tête de la mairie d’Evry. Francis Chouat, qui entend continuer à gérer la commune « dans le même esprit », pourra s’appuyer sur son second, Pacôme Adjourouvi.

Categories de l'article: Evry / Corbeil, Massy / Longjumeau, Politique
PUBLICITÉ

Contribuez à cet article