PUBLICITÉ

 

Le nouveau Président du Conseil général de l’Essonne, Jérôme Guedj, s’entoure de douze vice-présidents, de quatre présidents délégués et Conseillers généraux délégués. Essonne Info vous dévoile le nouvel exécutif du Conseil général.

  • Président : Jérôme Guedj
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton de Massy-Est
  • 1er vice-Président : Francis Chouat
    En charge de l’aménagement et du développement des territoires, des transports, de l’emploi et des politiques contractuelles
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton d’Evry-Sud
  • 2e vice-Présidente : Marjolaine Rauze
    En charge des solidarités et de la santé

    Présidente du groupe Front de gauche – Conseillère générale du canton de Morsang-sur-Orge
  • 3e vice-Président : Carlos Da Silva
    En charge des finances et du service public départemental
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton de Corbeil-Essonnes Est
  • 4e vice-Présidente : Claire Robillard
    En charge du développement durable et solidaire, de l’environnement et de l’agriculture
    Parti Socialiste – Conseillère générale du canton de Palaiseau
  • 5e vice-Président : Guy Bonneau
    En charge de l’insertion, de l’économie sociale et solidaire et des nouveaux emplois
    Europe Ecologie – Conseiller général de Massy-Ouest
  • 6e vice-Présidente : Claire-Lise Campion
    En charge de l’enfance, de la famille et de la mission Sud Essonne
    Parti Socialiste – Conseillère générale du canton d’Etréchy
  • 7e vice-Président : Michel Pouzol
    En charge de la culture, du sport, de la vie associative et de la coopération décentralisée
    Parti Socialiste – Conseiller général de Brétigny-sur-Orge
  • 8e vice-Présidente : Maud Olivier
    En charge de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité
    Parti Socialiste – Conseillère générale du canton des Ulis
  • 9e vice-Président : David Ros
    En charge de l’économie de l’innovation, de la recherche, de l’enseignement supérieur et des relations internationales
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton d’Orsay
  • 10e vice-Président : Pascal Fournier
    En charge des équipements publics et des infrastructures routières
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton d’Arpajon
  • 11e vice-Président : Frédéric Petitta
    En charge du logement et de l’habitat
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton de Sainte-Geneviève-des-Bois
  • 12e vice-Président : Bruno Piriou
    En charge de la jeunesse et de la citoyenneté
    Front de Gauche – Conseiller général du canton de Corbeil-Essones Ouest
  • Président délégué : Patrice Sac
    En charge de l’éducation et des collèges
    Président du groupe Socialiste – Conseiller général du canton d’Athis-Mons
  • Président délégué : Romain Colas
    En charge de la cohésion sociale et urbaine
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton d’Epinay-sous-Sénart
  • Président délégué : Edouard Fournier
    En charge des nouvelles technologies
    Parti Socialiste – Conseiller généra du canton de Brunoy
  • Président délégué : Gérald Hérault
    En charge de l’évaluation des politiques publiques
    Divers Gauche – Conseiller général du canton de Montgeron
  • Conseiller général délégué : Michel Berson (auprès du Président)
    Chargé des relations avec les collectivités locales
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton d’Evry-Nord
  • Conseiller général délégué : Jérôme Cauet (Auprès du 3e vice-Président)
    Chargé de l’action sociale territorialisée et des relations avec les partenaires sociaux
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton de Montlhéry
  • Conseiller général délégué : Didier Hoeltgen (Auprès du 7e vice-Président)
    Chargé de la vie associative
    Parti Socialiste – Conseiller général du canton de Vigneux-sur-Seine
  • Conseiller général délégué : Paul Da Silva (Auprès du 1er vice-Président)
Categories de l'article: Politique

Les lecteurs ont posté 18 contributions pour le moment.

  1. Guillermain dit :

    Je vois que tout le beau monde est devenu président (12 vice-présidences!!) de quelque chose dans ce merveilleux conseil général… C’est très (peu) rassurant pour les citoyens de l’Essonne qui espèrent le règlement des problèmes dans tous les domaines cités (le logement, l’enseignement, les transports, l’emploi, l’environnement…). Je ne veux pas faire de procès d’intention, mais il y a comme un air de déjà vu. On reprend les mêmes, avec leurs recettes dogmatiques et toxiques, et on recommence. C’est assez cauchemardesque, surtout quand on sait à quoi servent nos impôts.

    • jeanpaul dela mata dit :

      1 entraîneur,11 joueurs et un remplaçant…qui sont les 2 autres ?

    • JB - Dourdan dit :

      On note une fois de plus que tout reste centralisé sur Evry : Le Président du CG + ses 5 premiers adjoints sont tous issus du Nord-Est du Département (Massy – Palaiseau – Evry – Morsang – Corbeil) ! Inéquitable, comme d’hab’ ! Et cela se ressentira sur les subventions attribuées, comme par le passé. D’autre part, tous ces postes ont un coup (Trop de postes : pourquoi Mr ROS (ORSAY) ne s’occupe t’il pas des « Nouvelles Technologies » alors qu’il est chargé de « la recherche, de l’innovation et de l’enseignement supérieur » ?? Pour satisfaire Mr FOURNIER (BRUNOY)… !) et cela continuera à se ressentir sur les impôts – gestion du Conseil Général.

  2. GUEGUEN MICHEL dit :

    Je me demande qui va remplacer le vice-president Mr Champion pour la distribution des subventions aux salles polyvalentes « culturelles » qui deviennent par miracle des mosquées, comme par exemple : la mosquée Averroes de Ste Genevieve-des-Bois en 2007; ceci est en contradiction totale avec la Loi de 1905 et a d’ ailleurs eté condamné par le Tribunal Administratif de Versailles en 2009: la subvention du CG 91 de 500000 Euros, et le cout total de 1.6 Million d’ €uros payé par nos impots locaux; veuillez rembourser les contribuables, merci !

    Michel GUEGUEN
    Contribuables Associés
    91700 SGDB

  3. Tempsdescerises dit :

    Si les 20 ci-dessus ont tous un bureau et des collaborateurs bonjour les économies.Soyons sérieux une majorité de 26 membres et 20 avec des responsabilités c’est du partage du gâteau il me semble. Ils ont du bien négocier leur place, y compris ceux qui répète à longueur d’années qu’ils veulent faire de la politique autrement.

  4. Pablo dit :

    Vous préferez que tout soit concentré entre les mains de 2 ou 3 ? Je trouve que c’est du partage de responsabilités et c’est mieux ainsi.

  5. jeanpaul dela mata dit :

    Si c’est du partage de responsabilités,heureusement que tu n’as pas été élu,toi,Pablo l’inconnu…ne sais-tu donc pas que les élus assument avec leurs noms,c’est loin d’être ton cas,ouf ?

  6. Guillermain dit :

    C’est en effet une lettre des plus intéressantes. Remerciements pour l’avoir rendue publique. Un acte de conseiller municipal responsable et consciencieux qui vous honore. Et si seulement il n’y avait que ça…

    • de la mata jeanpaul dit :

      Salut soldat Guillermain…oui,oui,on peut dire comme ça, » honorable « , sachant que 80% de Français dans les médias disent le contraire de ton parti,par contre…apparemment le futur maire,ce JCP quand Orsay reviendra à droite,non ?

      • Peral Jean-Christophe dit :

        En fait JCP a peu de chance de devenir maire quand Orsay redeviendra à droite parce que JCP fait, pour l’instant partie de la majorité municipale… :)))
        Et en plus, à titre personnel JCP aime beaucoup son maire, même s’il ne lui facilite pas toujours la tâche et encore moins avec cette démarche.
        JCP est surtout très soucieux d’éviter le gaspillage de l’argent public et il est persuadé que si le président du conseil général avait appartenu à l’UMP il aurait certainement dû rédiger la même lettre.

        • de la mata jeanpaul dit :

          Whaouh,whaouh,whaouh,t’es encore plus honorable que je ne le pensais,bravo…ça existe encore des élus comme toi,c’est incroyable ?

          Je vais donc employer le vouvoiement ,vous êtes au-dessus de tout le monde, » vous « , Monsieur Jean-Christophe Péral.

          Si effectivement le foot du matin,le jardinage l’après-midi, accompagné de nombreuses nanas qui promenaient leurs chiens m’ont tourné la tête, au point de me tromper d’entité politique vous concernant( j’étais tellement sur que je ne suis même pas allé sur Google,un socialiste pensez-vous,c’est impossible…la preuve que non…dur,dur pour moi ! ),je pense que je vais quand même avoir ma petite revanche…hé,hé !

          C’est sur le blog de J.Guedj que j’ai posté sans être censuré…désolé,Berson ne m’a même pas éffleuré,trop ancien pour moi,et le nouveau président du C.G. à l’air de bien s’y connaître en informatique,la preuve il a déjà dit qu’il allait l’employer deci,dela,lors de son discours…on va voir ça !

          Ps: Sur son blog le J.G,en principe vous répondra,…un élu comme vous quand même ?

        • Peral Jean-Christophe dit :

          Attention Jean-Paul,
          je ne suis pas socialiste mais sans étiquette.
          Mais bel et bien élu sur la liste de David Ros.
          Pour répondre à ta remarque je ne crois pas qu’on fasse beaucoup d’élus comme moi et je crois que sur ce point précis je fais l’unanimité au conseil municipal :)))
          Je ne suis pas certain non plus que mes collègues, tant de la majorité que des minorités, souhaitent qu’il y ait beaucoup d’élus comme moi!!!
          Je viens d’aller poster chez Jérôme Guedj mais je serais étonné d’avoir une réponse. Je lui avais posté une copie de ma lettre à son adresse de télé-Essonne, j’attends toujours un signe de vie…
          Je pense que le problème que pose mon courrier aux gens auxquels je m’adresse est qu’ils ne comprennent sincèrement pas l’objet de ma démarche.
          Pour te dire, lorsque j’ai reçu en octobre ou novembre la copie de l’interview de Berson dans le Parisien, envoyé avec le cachet du service de presse du Conseil Général, j’ai immédiatement appelé ledit service de presse en demandant des explications et si c’était envoyé sur de l’argent public ou pas. On a pris mes coordonnées en me promettant de me rappeler.
          Quelques heures plus tard j’ai été rappelé en effet… par le directeur de cabinet de mon propre maire!!!
          Le directeur de cabinet de Michel Berson venait de l’appeler pour savoir si c’était un coup fourré de mon maire!!!
          A aucun moment ils n’ont pensé que c’était une initiative personnelle. Quand je te dis qu’ils sont dans un monde parallèle!!!

  7. de la mata jeanpaul dit :

    Ca m’étonnerait beaucoup qu’il ne te réponde pas cher et adoré Jean-Chritophe car je suis allé il y a quelques jours sur son blog le titiller un peu au sujet des cantonales et ses potes d’internet qui s’occupent du blog ne m’ont pas censuré…j’en reviens pas encore,fais-donc comme moi,hé,hé ?

    Pas mal ta lettre…mon message parlait des frais de fonctionnement du CG en réponse à sa remarque qui disait que c’était la droite qui en 6 ans avant Berson avait augmenté les impôts par rapport aux 13 ans de présence de la gauche actuelle…bof ,ça s’équilibre !

    • Peral Jean-Christophe dit :

      Hello Jean-Paul,
      merci pour la suggestion, je suis allé poster sur le blog de Michel Berson. On verra déjà si c’est censuré ou pas :)

      Pour ta conclusion je ne pense pas que ça s’équilibre mais qu’au contraire ça s’additionne ce qui n’est pas la même chose et personnellement me désole.
      Ma conclusion à moi, après 3 ans d’expérience politique (adhésion à un parti que je viens de quitter, engagement municipal) est que les hommes politiques de profession, de quelque parti qu’ils soient sont complètement coupés du monde dans lequel vivent les électeurs.
      Ils ont leurs propres codes, leurs propres modes de fonctionnement.
      Je ne pense ni qu’il soient malhonnêtes ni « tous pourris » mais juste qu’ils vivent dans un monde parallèle où l’argent n’a pas la même valeur que pour le citoyen moyen.
      Malheureusement je pense que ce clivage va continuer à grandir et que cela aura deux effets désastreux (désastreux à mon sens) : augmenter l’abstention et renforcer les partis extrémistes.
      Donc voilà! Si j’arrive seulement à en réveiller un ou deux, on pourra dire que mon investissement n’aura pas été inutile…

  8. de la mata jeanpaul dit :

    Sans étiquette,ça c’est intéressant car en 2014,tu vas attirer du monde, si entre-temps tes potes t’éliminent de leur prochaine liste électorale ?

    Si les élus départementaux ne te répondent pas ils feront une erreur extraordinaire car un bipède qui a des principes et qui en veut est bien plus dangereux qu’un groupe, surtout sur le net et dans les médias car il est impératif de le canaliser, par des postes intéressants comme le font la plupart des entreprises avec les déléguées syndicaux ou de l’argent,des propositions de ceci ou de cela…d’autant plus que la plupart de ces élus nous les rencontrons dans la rue,au stade,dans les salles de spectacle,etc…surtout si tu te déplaces avec plusieurs sympathisants. C’est de cette manière,en direct,par le contact physique,à n’importe quel endroit,que certains d’entre-nous font très souvent évoluer la société politique !

    Bon courage pour la suite !

  9. Peral Jean-Christophe dit :

    Vaste débat que tu proposes là Jean-Paul.
    Je suis sans étiquette mais aussi sans chaînes… donc sans tabous et quasiment sans limites…
    Libre avant tout.
    Est-ce que je vais attirer du monde en 2014 où être « éliminé » par « mes potes »?
    La question ne va pas se poser comme ça.
    Depuis le début de mon mandat je me suis fixé comme règle de ne surtout pas agir en fonction d’une hypothétique réélection.
    Ce qui me permet une liberté de vote et de parole au conseil municipal.
    Aujourd’hui je ne sais pas moi-même si j’ai envie d’être réélu. Je voulais être élu pour agir. Depuis 3 ans on me demande surtout de « cautionner ».
    Donc j’ai quand même un grand sentiment d’inutilité.
    Dans ma vie professionnelle et personnelle, j’ai pour habitude de bosser vite et bien, de rechercher l’efficacité et le résultat avant tout.
    Dans la gestion d’une mairie on bosse lentement et l’efficacité est systématiquement délaissée en faveur d’un consensus qui ne satisfait jamais vraiment personne.
    D’où ma volonté aujourd’hui de rendre public ce qui me choque et donc de faire quelque chose du mandat que m’ont confiés les électeurs.
    (Je réfléchis actuellement à monter un blog)
    Donc me faire réélire sans liberté d’action n’aura aucun intérêt pour moi en 2014.
    Maintenant, étant très atypique, est-ce que me faire élire pour me donner une liberté d’action aura un intérêt pour « mes potes » actuels ou futurs?
    Je ne me fais pas d’illusion à ce sujet là.
    Aujourd’hui la plupart de mes colistiers seraient ravis de me voir quitter la vie politique et il en est de même du côté adversaire.
    En revanche, il y a un petit nombre d’élus dans les deux camps du conseil municipal qui sont ravis que je sois le « poil à gratter » de service.
    Ravis aussi que je puisse dire certaines choses qu’eux ne peuvent pas se permettre de dire.
    Et puis il y a aussi quelques orséens auprès desquels j’ai acquis un certain crédit par mon intégrité.
    Donc pour 2014 je m’attends à être approché par les deux prétendants à la mairie et m’attend également à la possibilité qu’ils m’éliminent au dernier moment s’ils jugent que je leur fais plus de tort que de bien.

    Maintenant pour la deuxième partie de ton mail, concernant les élus départementaux, je ne sais pas s’il font ou non une erreur extraordinaire en ne me répondant pas.
    Mais comme je suis quelqu’un de tenace, je ne lâcherai pas le morceau.
    Je ne sais pas quel sera mon pouvoir de nuisance, ni quels relais pourra avoir ma démarche. Je suis seulement déterminé à aller jusqu’au bout.
    Je ne connais pas Michel Berson, je n’ai rien de personnel contre lui, mais il est juste l’exemple dans son attitude de tout ce que je veux combattre et essayer de changer.
    Cet exemple est d’ailleurs très amusant car, dès que j’en parle aux autres élus, personne ne trouve rien de choquant.
    Quand je le raconte à mes voisins, amis ou parents, tous sont écoeurés de savoir que 10 ans de leurs impôts locaux ont servi à imprimer un discours que 99,99% des élus ont jeté à la poubelle sans même en prendre connaissance.
    Alors erreur extraordinaire ou pas? L’avenir nous le dira, mais je peux t’assurer que je ferai tout pour qu’elle le soit.

  10. Peral Jean-Christophe dit :

    Post scriptum :
    Mon commentaire n’a pas été retenu sur le blog de Jérôme Guedj…

  11. jeanpaul de la mata dit :

    Bravo Monsieur Jean-Christophe Péral, pour cette soi-disante annonce lors du conseil municipal d’hier soir à Orsay ou tu devais claquer la porte,d’après le journaliste du Parisien de l’Essonne…et qui en fait était,  » une porte d’entrée « , pour constituer un groupe politique indépendant…Ah ces médias,quels petits malins,il m’ont fait peur quelques secondes ! Quelle catastrophe si des bipèdes de ton genre déclarent forfait en politique,inimaginable quand même,non ?

    Le conseil général et tous les conseils municipaux des 196 communes de l’Essonne manquent d’élus comme toi,qu’elles que soient les entités qu’elles représentent d’ailleurs, c’est une évidence…bonne chance dans 3 ans…hé,hé !

    Tes potes du conseil,dont certains ne l’ouvrent jamais comme des petits moutons bien gentils vont faire la gueule,tu retournes d’oû tu viens vont-ils te faire savoir…s’ils l’osent,t’en connais beaucoup ? Apparemment ils ne savent pas que tu ne t’appeles pas Eric Besson,toi,la preuve…t’es un pur ?

    Et pour combien de temps ?

Contribuez à cet article