>PUBLICITÉ

 

Contrôles d’identité systématiques, fouille des véhicules, interdiction de tout rassemblement… dès cette semaine, un arrêté préfectoral institue une « zone de protection ou de sécurité » sur le plateau de Saclay. Essonne Info vous en révèle les aspects.

Les slogans ont comparé plusieurs projets d'envergure nationale. (JM/EI)

Les autorités veulent interdire tout rassemblement lié à la COP21 (Archives EI)

 

A partir de cette semaine et durant toute la durée de la conférence climat de Paris, la COP21, le territoire du plateau de Saclay va être complètement bouclé. C’est une disposition liée à l’état d’urgence qui est mise en oeuvre par arrêté préfectoral : les secteurs de Saclay et Saint-Aubin autour du CEA, Villiers-le-Bâcle, le Moulon et le quartier Polytechnique vont passer en « zone de protection ou de sécurité » (voir la carte ci-dessous).

« On a été prévenus par les services de l’Etat, il y aura un renforcement des dispositifs de contrôle, lié aux appels à rassemblement des Zadistes sur le plateau, cela concerne notamment les établissements sensibles » indique le maire de Gif et président de l’agglo Michel Bournat, qui n’a pas encore connaissance de l’ensemble du dispositif prévu, « on va rester terrés chez nous » ironise-t-il.

C’est que l’arrêté publié par le préfet de l’Essonne Bernard Schmeltz ce mardi 24 novembre 2015 est inédit : il institue jusqu’au 14 décembre deux zones qui vont littéralement sortir du droit commun. S’y appliqueront le temps de la COP21 les règles d’une « zone de protection ou de sécurité » selon les termes de la loi sur l’état d’urgence de 1955. En détail, l’arrêté fixe les modalités d’application de ces dispositions (voir plus bas), mais il faut d’ores-et-déjà retenir que durant les deux prochaines semaines, tout le secteur sera filtré, des contrôles systématiques seront effectués, et des barrages sur les principaux axes donneront lieu à des fouilles massives des véhicules. Plus important, toute personne présente sur place devra être en mesure de justifier sa présence, au risque de se voir demander de faire demi-tour.

 

ZSPcarteSaclay

Annexe de l’arrêté du 24 novembre instituant des zones de protection ou de sécurité en Essonne (Pref. 91)



Les Zadistes dans le viseur

 

Dans le viseur des autorités, plusieurs appels qui circulent sur internet de militants du climat, à se retrouver avant la COP21 sur le Plateau. A commencer par les marcheurs venus en tracteurs et vélos depuis Notre-dame-des-Landes (à lire sur Reporterre), et qui souhaitent faire la jonction avec la problématique du cluster, considéré comme un « grand projet inutile ». « Cela va donner à la police des pouvoirs élargis, notamment sur les contrôles d’identité et les fouilles, pour être dans cette zone, il faudra le justifier » résume un fonctionnaire du commissariat de Palaiseau. Le maire de la ville, concerné par le quartier Polytechnique Grégoire de Lasteyrie dit comprendre « que l’Etat mette des dispositions extraordinaires », car juge-t-il, « il y a une volonté de faire interdire les manifestations, dans le contexte très particulier ».

Les mairies commencent à communiquer auprès de leurs administrés sur les conditions de circulation qui s’annoncent difficiles. Des barrages filtrants seront ainsi en place autour des axes du Christ de Saclay à partir de vendredi et ce jusque lundi au moins, comme le signale parmi d’autres dispositions le blog MonSaclay. Les nombreux usagers des sites concernés vont devoir se munir de patience.. et de leurs justificatifs, notamment les salariés pour se rendre sur leur lieu de travail. La nouvelle ne réjouit en tout cas pas les partisans de la lutte pour le climat, qui pointent dans un communiqué la « dérive sécuritaire » autour de la COP21 : « À présent, dans l’état d’urgence, chaque bout de territoire peut devenir ZSP et justifier des contrôles à tout-va sur simple décision du ministère de l’intérieur (…) Voilà qui présente la COP21 et les 3 mois d’état d’urgence à venir sous de bons hospices… »

 

L’arrêté complet publié sur le site de la préfecture (captures écrans) :

arreteZPSSaclay1

arreteZPSSaclay2

 

Julien Monier est journaliste et rédacteur en chef d'Essonne Info (@EssonneInfo). Vous pouvez le suivre sur Twitter (@JulienMonier91) et le contacter par courriel (julien@essonneinfo.fr).

Categories de l'article: Politique, Saclay / Limours, Une

Les lecteurs ont posté 22 contributions pour le moment.

  1. Gérard Prevost dit :

    Nous sommes en plein déni des libertés fondamentales pour empêcher le peuple de France de s’exprimer sur l’importante exigence de sauver sinon la planète les Humains que nous sommes d’une catastrophe programmée.
    Par ailleurs nous entrons dans le jeu des extrémistes qui veulent sabrer notre moral et nos valeurs démocratiques. J’espère que les urnes feront la différence mais je m’interroge sur le maintien des élections régionales ! Vive la France. LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE

    • André FRANCHET dit :

      Même s’il s’en defend, i parait évident que le pouvoir a trouvé l’occasion rêvée
      de s’opposer à toute manifestation en rapport avec la COP 21.
      Cette interdiction va bien sûr brouiller les cartes pour les Régionales.
      Une fois de plus les électeurs manifesteront leur ressentiment en rejetant les candidats sortants. Oubliant que ceux ci ne sont pas les responsables de la décision prise. Pour les électeurs la question n’est elle pas: Ces candidats ont ils tenus les promesses faites? Ont ils vraiment servi honnêtement la communauté ?
      Ont-ils cherché à mettre le bien commun en premier dans leurs décisions?
      Ont-ils oeuvré pour plus de justice et de solidarité?
      Je suis en phase avec les organisations qui appellent à respecter la décision prise comme l’a fait la CFDT dont j’ai reçu le message
      Pourrait-on imaginer une manif avec brassards noir qui fasse le tour du périmètre interdit? Avec un service d’ordre interne? Nous avons bien des fois conduit des manifestationssans qu’elles ne débordent?

    • NcKo dit :

      Assez amusant, somme toute, de voir que des militants qui comptent dans leurs modalités d’action le blocages de voies de circulation, ne supportent pas que l’Etat puisse faire de même…

  2. Michel Meunier dit :

    Le ridicule ne tue plus sinon la France serait décapitée ! Quelle panique délirante pour un totem de paille et des manifestants voulant passer par Saclay. Alors que leur intention est pacifique et tournée vers l’avenir, contrairement à ce que veut laisser entendre la psychose sécuritaire ambiante ( lire http://www.monsaclay.fr/?s=violence+%C3%A0+saclay+aussi%20 ).
    Ils ne manifestent pas contre la Conférence Onusienne, mais contre les faux-semblants des « greenwashers » qui la sponsorisent, et pour la lutte des territoires qui protestent contre des actes et décisions incompatibles avec les objectifs COP21, y compris sur notre plateau.

    Mais de quoi ce gouvernement a t’il donc peur ? Plus que des terroristes, il a peur de son peuple, de ceux de ce peuple qui résistent devant sa collaboration avec une mondialisation ratée.
    Certains de nos élus de tous bords flattent les autres, ceux qui préfèrent une illusion de sécurité au prix d’une réduction de leurs libertés, en espérant bien, pour le prochain scrutin régional, aspirer les électeurs qui penchent vers l’ordre extrême.
    C’est pourtant une faute éthique d’instrumentaliser le deuil des proches des victimes. Et c’est aussi une faute politique de propager la peur et le déni de notre démocratie, ce que cherchaient justement les terroristes !
    Les arrêtés d’interdiction pleuvent : de Paris, à l’Ile de France, en Eure-et-Loir, et maintenant le plateau de Saclay, pour tenter de stopper les convois protestataires, en provenance principalement de Nantes : 200 dangereux irréductibles de 1 à 77 ans, montés sur bicyclettes, entourant leurs blindés (5 tracteurs et une cantine mobile), tous armés de pompes à vélo.
    Il y a 75 ans, le régime assimilait déjà la résistance au terrorisme. Le bataillon discipliné de nos préfets confirme encore que parmi eux « y’avait pas beaucoup d’Jean Moulin ». Vous rendez vous compte ? Des populations rencontrées par ces convois osent refuser de se soumettre au « roi des c… sur son trône », en acclamant ces « activistes violents », les accueillant et les logeant, et ceci bien que nées aussi « sous l’signe de l’hexagone » !

    Si vous partagez mon indignation, faites suivre et signez ces pétitions en ligne :
    https://alternatiba.eu/appel-pour-le-maintien-des-mobilisations-citoyennes-pour-le-climat/ et
    et http://notafraid.wesign.it/fr.
    Et si vous n’approuvez pas, alors tant pis et votez bien ou ne votez pas, notre pays aura ce qu’il mérite.

  3. Zebulon dit :

    Incompréhensible, ça va générer un tel chaos que ça rend franchement la situation plus dangereuse que sans ça. Les Zadistes ne sont pas un danger franchement…
    Bon et sinon c’est de bons « auspices », pas « hospices » 🙂

  4. moi dit :

    [ironique]
    Génial…
    Autant boucler toute la France, tous le monde est dangereux…
    Saloperie de hippies, on va bien les faire chier !!!
    [/ironique]
    🙁

  5. Jean DUCLOS dit :

    La nécessité de quadriller le Plateau de Saclay fait référence à l’obligation de préserver les activités économiques naissantes (les grandes entreprises en travaux) et existantes (polytechnique et les entreprises de recherche tout autour). La venue de prétendus Zadistes sur le Plateau a été confirmée par la manif Tracto vélos mais aussi par des renseignements tous azimuts en provenance des départements de province.
    Population n’ayez pas peur, le Plateau n’est pas en état de siège, et si vous vous faites contrôler, soyez respectueux des forces de l’ordre qui agissent aussi avec courtoisie.
    Par contre ce n’est même pas la peine de venir installer une ZAD en ce moment sur le Plateau, elle ne survivrait pas une journée.
    Dormez tranquilles braves gens, l’Etat veille sur vous.

  6. caro thène dit :

    Bon cette fois ça y est les terroristes ont gagné. Nos gouvernants sont des hyppocrites opportunistes et la bourgeoisie a encore b… le petit peuple qui est invité à fermer sa bouche

  7. stef c dit :

    Cela va être un gros bazar pour notre compétition de natation à Polytechnique samedi 28 et dimanche 29 !
    63 clubs, 850 personnes …

    Championnats Interclubs des Maîtres – Île-de-France
    Piscine de l’école Polytechnique à Palaiseau

  8. de la mata jeanpaul dit :

    Hé,hé…Arrêtés dites-vous et autres trucs anti liberté ?

    Bof, du moment qu’on peut encore aller picoler dans les Rades,Fumer à en crever, Bouffer à s’empiffrer dans les restos, Culbuter les gueuses sans dents illettrées deci dela rencontrées sur notre chemin, Jouer au tiercé et au loto, Promener son clebs,Regarder la Téloche du pouvoir en place quel qu’il soit, Voir les matchs de foot des prolos sans dents illettrés devenus millionnaires en euros,Vomir sur le Net sur les élus politiques qui se déshonorent et certains bipèdes qui se prennent pour Einstein ou Victor Hugo,dégueuler dans les comités de quartier sur les voisins qui ne ramassent pas les merdes de leurs bestioles, que notre bled est sale, qu’il y a plein de jeunes qui se schoutent et qui vendent de la drogue,partir en vacances d’hiver et d’été etc…etc…etc…QUELLE IMPORTANCE D’ETRE UN JOUJOU OU UN ESCLAVE, la preuve, on élit des gens qui jouent à la guerre depuis des siècles et on aime ça…BIEN FAIT POUR NOTRE GUEULE…non mais !

  9. Del dit :

    C’est du grand n’importe quoi… Combien de temps allons-nous prendre pour rentrer chez nous au retour du travail??? (j’habite à St Aubin) Je mets déjà 1h pour revenir chez moi le soir, en passant par de nombreux bouchons, je crains que le plus gros soit bientôt celui qui sera juste à l’entrée de mon village…. Quelle galère!

  10. Gian dit :

    Commence à nous chauffer les bobos bitniks.
    Franchement achetez vous une île et faites pas chier!!
    La plus part fils de bourges qui au moindre problème retournent dans leur chaumière, bien au chaud.
    Arrêtez de jouer les clodos ou les robins des bois, à moins que vous n’ayez une solution alternative aux transports actuels franciliens.

    Allez une douche et au lit!!!

    • Michel Meunier dit :

      Gian, je pourrais être un grand-père de post-ado, alors je te tutoie ?
      Juste une réponse à ce qui en mérite une dans ton commentaire. L’aménagement du Plateau de Saclay ne prévoit pas de bonnes solutions au problème des transports, en particulier avec le métro Grand Paris Express, enfant des désamours coupables des partis de gouvernement (voir l’article de Jérôme Lemonnier, aujourd’hui, dans ces mêmes colonnes).
      Et ce sont justement les contestataires locaux (d’ailleurs ni bobos ni beatniks) qui proposent des alternatives efficaces, mais elles n’ont pas l’heur de plaire aux technocrates et à leurs affidés.
      Une douche et au lit ? Est-ce le traitement que t’infligeaient tes parents ?

  11. Essonne 91 dit :

    À tous dont les mesures de sécurité gênent, vous semblez très vite oublier ce vendredi 13 novembre et à ces barbares sans foi ni loi qui n’hésitent à se faire sauter. Alors moi je dis que le gouvernement prenne les dispositions qu’il semble utile à notre sécurité. Arrêtez de voir partout des complots, il faut être solidaire et compréhensible. Et tant pis pour les quelques abus ou bavures, inévitables dans de la situation actuelle. Alors moi je dis oui aux contrôles, oui à une surveillance plus stricte, oui aux ecoutes et toutes mesures qui vont dans le sens d’éradiquer ce fléau.

    • Michel G dit :

      Les mesures d’exception, les guerres ont été expérimentés par Bush en 2011 avec le succès que l’on sait.
      Interdire, sous prétexte de sécurité des concerts et des manifestations, interpeller n’importe qui sans surveillance de la justice; c’est renter dans le jeu des assassins. Ces derniers détestent la liberté, la démocratie. On ne peut défendre les valeurs de la République en prenant des libertés avec elles.

    • lymi dit :

      Élément de réflexion:

      « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »
      Benjamin Franklin

      Ne plus pouvoir aller au boulot pendant 15j sans de grosses complications pour énormément de monde c’est très exagéré.

      C’est un retraité pouvant rester à la maison, qui parle?

  12. lymi dit :

    Exactement le type de disposition qui cumule l’abus de droit (on est même en dehors) et l’abus de confiance (sur l’utilisation de ces dispositions a des fins d’antiterrorisme).

    Le suicide politique était déjà bien entamé par, il faut le dire, une politique idiote (pas besoin de sortir de l’ENA pour ne faire qu’augmenter impôts et taxes car on est infichu de relancer l’économie: N’importe quel crétin croisé dans la rue saurait faire) qui pompe déjà trop ceux qui ont encore un travail… désormais on coupe carrément l’axe ville nouvelle/N118-Massy avec les zones indus des Ulis etc derrière!

    Avec les régionales en vue, déjà mal barrées pour le pouvoir en place, c’est quand même pas très adroit là encore… On avait besoin d’oublier Sarko, mais de là à avoir l’idiot du village!

  13. de la mata jeanpaul dit :

    Cher Ami Lime Cruelle, modérez vos expressions quand même…quand même,  » mince  » quand même, vous semblez ignorer de quel bipède vous osez parler si négativement sur le net,et oui de Monsieur le Président de la République Exemplaire à l’état pur de notre si belle France…non mais !

    Reprenez-vous Lymi Limite, il est encore temps car un bipède fonctionnaire de ce genre qui a réussi en politique et qui n’a toujours pas retrouvé sa place de vrai fonctionnaire du boulot, ( un avantage extraordinaire des élus fonctionnaires , juges et partis, qui les fait déconnecter de la réalité sociale de la plupart de leurs sans dents qui survivent, ces gens-là sans complexes retrouvant leurs places de fonctionnaire du boulot, qu’on avait gardées bien au chaud pour eux quand il leur arrive de se faire exterminer par leurs sans dents illettrés de temps en temps ), étant donné que les prolos sans dents illettrés l’ont toujours élus depuis des décennies, ne peut pas être un idiot de village…………………………………………………………………………par contre  » UN SARKO PUISSANCE 10 DU MENSONGE ET DE L’HYPOCRISIE QUI LUI L’ETAIT DEJA DE LA PUISSANCE 10 DU CHICHI D’ANTAN, ça oui, y’a pas de soucis et SANS CONTESTATION POSSIBLE EN PLUS !

    Je prierais pour toi et pour lui cher Outil Destructeur pour que tu arrêtes enfin ton travail si pénible…va en paix …Amen !

Contribuez à cet article


займы на карту с плохой кредитной историей займы онлайн на карту срочно микрозаймы онлайн с плохой кредитной историей